vendredi 5 décembre 2008

Courir en hiver. (Mois-4)

Le temps s'écoule sans que je puisse rien y faire, mes problèmes au tendon s'éternisent, je n'ai pas effectué une seule sortie en cap depuis samedi dernier. Mes symptômes sont toujours les mêmes et s'atténuent très peu : douleur quand j'étire trop mon tendon d'Achille, douleur quand j'appuie sur mon talon. Je me donne encore quelques jours avant d'aller voir un médecin.
Le repos est stressant car j'ai peur que mes capacités physique régressent, chaque jour passé sans courir m'inquiète de plus en plus, j'essaie de prendre mon mal en patience.

Suite au billet sur Wanarun, je vais ajouter un maillon sur la chaine “Trucs et Astuces pour courir en Hiver”.
Comme la plupart des coureurs j'utilise la technique multi-couches. A chaque fois, j'ai impression de partir en expédition quand je sors.
Température ~10° (deux couches):
- t-shirt (Decathlon ou ramassés sur les différents épreuves : Human Race, Paris-Versailles)
- t-shirt longue manche technique (Decathlon, Go sport)
- collant Asics
Température <5° (trois couches):
- t-shirt
- t-shirt longue manche
- polaire (Decathlon Isolate)
- collant
- gant en soie
Je n'ai pas encore eu des températures <0° à Paris quand je vais courir. Si ça arrive (ça arrivera):
- t-shirt
- t-shirt longue manche
- polaire
- coupe vent
- collant épais
- gant épais
- bonnet (je n'aime pas trop ça)
Et je m'échauffe avant de partir, cela m'évite de faire des étirements avec le froid.

Au passage je vais décrire ma panoplie de coureur :
Chassures : Asics Nimbus X
Chaussettes : X-Shock (pied gauche et droit différencié) Et Run 800 Kalenji
Cardiofréquencemètre : Polar RS200

Pour moi courir est en apparence très simple et peu onéreux, on prend des chaussures puis c'est bon. Mais si on regarde de près c'est assez couteux (peut être pas pour certains mais pour moi ça l'est). Si j'accumule tous mes dépenses en articles de course à pied, je suis aux alentours de 500-600€ (pour instant je n'ai pas de textile de marque connue).
Même si la plupart des choses sont amortissables avec le temps (cardiofréquencemètre, textile). On doit tenir compte également des couts annexes : renouvellement des chaussures, inscriptions aux différentes courses, gels énergétiques, boissons isotoniques ... La course à pied peut devenir vite très cher.

8 commentaires:

coureuse08 a dit…

Eh j'espère que ton tendon va aller mieux! C'est frustrant parfois car on a l'impression qu'en se reposant la douleur est pire...
Tiens aujourd'hui je vais aller me faire un petit jog et il fait environ -3C: je vais mettre mon pantalon de course un peu plus épais Kalenji, mes boosters (eh oui ils ont aussi l'avantage de me tenir au chaud), des chaussettes Asics super efficaces contre les ampoules et en haut un T-shirt à manches longues léger qui laisse respirer et par-dessous un T-shirt plus épais à manches longues et avec une capuche et un col qui se remonte. Sinon un bonnet (pas le choix), des gants en polaire et un cache-cou en polaire.
S'il y a du vent je rajoute mon coupe-vent.
Quand il fait <-5 je mets un T-shirt à manches courtes+ le plus épais à manches longues+ le coupe-vent. Pour le bas je garde juste une épaisseur.
Quand il fait entre -5 et -15 je mets des chaussettes en laine, 1 pantalon, et 2 couches de T-shirt à manches longues+ coupe-vent et je mets mes gants de ski.
Quand il fait entre -15 et -30, là je rajoute un collant sous le pantalon et je mets une cagoule + la capuche et 2 paires de gants.
Bon en dessous de -30, cà m'est arrivé juste une fois en 3 ans: je me pose une dizaine de fois la question pour savoir si le tapis roulant ne serait pas une meilleure option...

Karatekoud a dit…

WOW !Impressionnant les températures ! Il faut avoir du courage pour aller courir quand il fait -10, -15, -20. Je pense que dès qu'il fait -5, je reste au chaud :). En plus l'été il faut chaud chez vous !
Tu dois bien rigoler quand nous avons froid quand il fait 0°.

Oui je ressens exactement ce que tu décris, on dirait que j'ai aussi mal que si j'allais courir.

Cyril a dit…

C'est vrai que courir peut revenir cher ...Mais je pense qu'il faut faire la part entre l'accessoire et le nécessaire !
Et puis heureusement qu'en courant en milieu tempéré le budget n'est pas le même ;)

coureuse08 a dit…

Depuis que je suis arrivée à Montréal, il fait en moyenne autour de -10, -15 en hiver mais parfois cà arrive qu'on ait une semaine à -20 en février, -30 c'est arrivé 1 journée 2 ou 3 fois il y a 2 ans. Mais il peut aussi faire autour de -5 pendant 2 semaines après une semaine à -20 donc il suffit juste de regarder la météo avant de sortir.
C'est vrai que cà revient finalement cher de s'équiper mais mon plus gros budget c'est les chaussures!

Karatekoud a dit…

Bon nous aussi, on pourra s'habituer au froid.
Ça te permet de te préparer pour le marathon d'Antartic :)

Fran a dit…

Et n'oublies pas si on appartient à quelque club ou association: il faut payer aussi les cotisations el la licence...

ErycC a dit…

Je suis également sur la région de Montréal et je ne jure que par la laine de merino (marque Icebreaker).
Ca respire bien, ca s' adapte bien à la température (testé de 0C à -30C), ca ne se déforme pas, ca sent moins que les autres textiles.
Sous vêtements, chaussettes, pantalon et première couche (épaisseur 150) en merino. Je n en change jamais quelquesoit la température. Ma troisième couche est un coupe vent respirant classique et je ne change que la deuxième couche en fonction de la tempèrature. Un bonnet en laine tricoter maison, un masque en néoprène si le vent est glacial et des gants windstopper.

Karatekoud a dit…

C'est vrai, la laine est vraiment bien pour combattre le froid.
C'est dommage que cela tend à disparaître, les vêtements techniques sont essentiellement fait à base de polyester ou dérivé.