mardi 30 décembre 2008

Vélo + Verglas = Cul par terre.

J'ai expérimenté pour la première fois de ma vie l'équation V +V =C. Je n'avais jamais connu de verglas (j'ai commencé le vélotaf ou commuter depuis seulement un peu plus d'un an).
Ce matin je ne savais pas que les pistes cyclables sont verglacés (je roulais sans problème sur la route). En un coup de frein je me suis retrouvé cul par terre, heureusement que je n'allais pas vite.
Je comprend maintenant pourquoi au Canada les gens remisent leur vélo, font du spinning et mettent des crampons pour aller courir. Le froid c'est amusant (ça rajeuni, on n'a pas chaud en faisant du sport, le cœur bat moins vite ...), mais le verglas l'est moins.

5 commentaires:

Cyril a dit…

Fait attention à toi ! 2009 nous réserve des épreuves ... ce n'est pas le moment de se blesser !

Karatekoud a dit…

Oui, je ferai attention aussi à ne pas me blesser lors de l'entrainement. J'ai bien l'intention d'être en forme pour fin août :).

coureuse08 a dit…

Ah mon pauvre! En fait chez nous il y a des gens qui font quand même du vélo en hiver mais cà ne me tente pas d'une part pour les risques de mésaventures semblables à la tienne et parce que je tiens trop à mon vélo pour le bousiller avec le froid et le sel.
Cyril a raison, maintenant que ton tendon va mieux c'est pas le moment de te blesser ;=)

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Moi je fais du vélo l'hiver.
Il ne faut pas aller vite et il faut utiliser des pneus à clous!!!
Mais bon, on se fait regarder comme des huluberlus!!!
Par contre, j'avoue qu'à -28 avec le vent ce n'est pas tellement agréable...

runningmike a dit…

Pour te remonter le moral, moi je roule aussi l'hiver (enfin cette année, c'est une première).
Les séances de janvier fut dures avec des températures de -10°C à l'abri.

3h30 de vélo daans de telles conditions, ça calme.
Vivement les beaux jours...