jeudi 5 février 2009

Surentrainement ou fatigue ponctuelle? (Mois -2)

Notre corps peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi. (M. Chekhov)

Lorsque notre corps est soumis à un entrainement intensif, il existe plusieurs types d'épuisement, d'après F. Gazzano :
- fatigue aigüe : 2-3 jours de repos suffisent pour récupérer
- fatigue persistant : quelques jours de repos, puis augmentation progressive de la charge de travail
- surentrainement : quelques semaines de repos puis réduction de la charge sur plusieurs semaines

Le surentrainement apparait lorsque la période de repos ne permet plus la récupération, notre performance stagne ou diminue, et nous sommes exposés à une fatigue persistance, les symptômes peuvent être :
1) Les symptômes psychologiques :
- perte de la motivation pour s'entrainer ou de participer aux compétitions
- dépression : baisse de la confiance en soi
- changements d'humeur fréquent : colère, angoisse, irritabilité ...
- perte de l'appétit

2) Les symptômes physiologiques :
- fatigue continuelle (repos ou exercice) et prolongé
- douleurs musculaires
- sommeil difficile
- maladies (baisse du système immunitaire)
- blessures
- augmentation de la fréquence cardiaque
- impossibilité de maintenir les charges d'entrainement habituelle
- baisse de l'adresse et l'habilité
- fréquence cardiaque élevé au repose
On ne détecte souvent le surentrainement qu'à postériori et la guérison est basé sur le repos.

Mardi après 700m de nage lors de ma leçon je n'en pouvais plus. Nager en crawl devient pénible, un effort à surmonter à chaque mètre à chaque mouvement de bras. J'ai du stopper ma séance. Je n'ai plus envie de nager, cela ne m'amuse plus.
Depuis le début de semaine, j'ai une grosse fatigue, mes muscles du haut du corps (épaules, dos, bras, ...) sont à plat, mes douleurs musculaires sont permanent, je n'ai plus la motivation pour enchainer des longueurs.

J'ai effectué un récapitulatif mensuel pour analyser mes activités sportives :

Bilan du mois de décembre :
- Course à pied : 45 km (5 séances ~ 5h)
- Natation : 32,5 km (15 séances ~ 20 à 25h)

Bilan du mois de janvier :
- Course à pied : 165 km (13 séances ~ 16h)
- Natation : 32 km (23 séances ~25h à 30h)

Le bilan montre qu'en janvier, j'ai effectué beaucoup de séance et d'heures de natation. J'ai eu très peu de repos entre mes séances de natation (même pas 1 jour entre deux entrainements). Ma charge d'entrainement en natation a fortement augmenté tandis que le nombre de kilométrage est resté stable => baisse de résultat. Ma charge d'entrainement en course à pied a beaucoup augmenté.
Ma charge globale d'entrainement a fortement augmenté entre décembre et janvier, ce qui conduit inévitable à l'épuisement générale, d'où ma fatigue depuis quelques temps et qui devient plus forte récemment. Je n'ai pas surveillé ma charge d'entrainement.
J'ai perdu complètement ma motivation pour la natation, je n'ai plus envie nager, je suis complètement allergique à l'eau. Je pense que j'ai quelques symptômes du surentrainement en natation. Il est temps de laisser mon corps se reposer, j'ai décidé d'arrêter pendant quelques temps la natation.

Le côté positif dans tout cela est que ma motivation pour la course à pied reste intacte, mes jambes sont en pleine forme. Courir me fait toujours plaisir. Et je suis toujours confiant pour l'objectif du marathon en 3h30.
Surmonter les difficultés, les problèmes dans la préparation fait également partie du défi du marathon.

3 commentaires:

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Karatekoud... Tu écris ça pour que je puisse nager à ta santé?
Hiiiiii: tu en as fait du kilométrage en natation!!! Je te comprend de "slaquer" (t'arrêter) un peu comme on dit en québécois.

coureuse08 a dit…

eh oui ce n'est pas toujours facile de se modérer... quand cà va bien on veut toujours en faire plus jusqu'à ce que notre corps nous rappelle qu'on est tout simplement ... humain et pas des machines...
il y a aussi peut-être le fait que tu n'as pas complètement récupéré de ta course de 15k
en tout cas ce qui est positif c'est que tu as plein d'énergie pour courir ce qui est ton objectif principal à court terme!

Karatekoud a dit…

Trigirl : il faut bien que tu sois motivée pour nager vu ce que tu as prévu comme épreuves ...

coureuse08 : oui tu as tout à fait raison, c'est très dur de se modérer quand on se sent bien, on a impression qu'on peut toujours faire plus et plus jusqu'au jour où ... Les plans d'entrainement servent peut être à cela, à planifier, répartir ses charges de travail et les repos. Je suis allé tête baissé à la piscine sans penser aux conséquences.